Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

135 articles avec mes rimailles...

Juste un peu de couleur...

Le Bigorneau :
Juste un peu de couleur...
Juste un peu de couleur...

Juste un peu de couleur… Y en a marre, mes canards ! De ce temps gris cafard... Des paysages blafards... Où se noient nos regards. Ton "coucou", cher soleil, Fut bien court dans le ciel. Un salut du printemps... Un instant... Une merveille… Qu’a-t-on fait, oh mon Dieu ? Pour pourrir tous nos cieux ? Sous ce gris, gris souris, On est fait comme des rats. Sommes-nous des scélérats ? De chaleur, j’ai envie, Et de couleurs aussi ! Du jaune au vermillon, Suffirait d’un rayon, Ou d’un gros, gros crayon. Remettre des couleurs, Pour un peu de douceur, ... Et renaître à la vie ! Bigornette Voilà ! J'ai...

Ah que j'aimerais...

Le Bigorneau :

Ah que j'aimerais ... Ah que j'aimerais, sur le papier, de nouveau, jeter mes mots, et m'emballer comme par le passé, pour un sujet "pas comme il faut"... Ah que j'aimerais, sachant la vie si courte, que la tolérance soit la seule route. Laissez les gens s'aimer, et donc se marier ! Quel mal à cela ? Pourquoi en est-on là ? N'a-t-on pas peur que, bercés dans ces manifs, des jeunes enfants, si réceptifs, ne puissent, par la suite confrontés à la réalité, en venir à sortir leurs griffes ? On les verra, convaincus de leur bon droit, se jeter contre ces "faux frères" déclarés, Fiers ou pas d'avoir...

Coucou !

Le Bigorneau :
Coucou !
Coucou !

Coucou à vous tous ! Je ne chercherai, cette fois, aucune excuse, ma foi... Je suis seule responsable de vous laisser sur le sable. Manque de temps ou d'envie... Le nouveau rythme de ma vie, Les sorties avec Gaia, prennent du temps... ouh là là ! Sans tourner autour du pot, J'ai aussi repris le tricot, Lovée sur le canapé , je ne vois guère le temps passé. Mes cours de peinture, débutent demain, ça c'est sûr ! Je vais jouer du pinceau et on verra si c'est beau... Sont pas à l'eau mais à l'huile. Parait que c'est plus difficile, Mais c'est bien plus beau , que la peinture à l'eau ! Je plaisante...

Janvier

Le Bigorneau :

J'ai découvert que le prénom du jour, était Janvier, je n'ai pas pu passer à côté d'un si beau sujet... Alors voici un texte vite-fait pour participer à la Cour de récré de JB Je vou souhaite une belle journée et je vais pour ma part reprendre mes Allers-retours vers ma campagne, pour avancer encore un peu après cette pause hivernale, pour mettre en vente le plus vite possible... BISOUS A VOUS ! Janvier Janvier aurait pu s'appeler Mars, mais sa mère, un peu garce, sous le clocher l'avait laissé, un 2 janvier, abandonné. L'enfant sacrifié, fut retrouvé frigorifié... Il devint ce solide gaillard,...

Mardi gris...

Le Bigorneau :
Mardi gris...
Mardi gris...

Mardi gris... Mardi gris... gris souris... qui attend mercredi, qui rira, en espérant jeudi... ... Déjà ? Puis vendredi surgira, annonçant samedi... Jamais en retard celui-là, le week-end en poche ... Ouh là là ! suivra dimanche, fin ou début de semaine ? On ne saura jamais, en revanche. Sauf, que lundi suivra... ...et que l'on recommencera. Etait-ce bien la peine ? Est-ce vraiment une veine ? Cet éternel recommencement : de mois en mois, bon an, mal an, et moi là-dedans ? Qui vieillis avec mes questionnements... Je souris pourtant, comme le mardi, quelle ironie ! Dégrisée, étonnée d'être encore...

Hectorine

Le Bigorneau :

Et nous voici déjà mercredi... Une fois de plus je suis en retard, et je viens juste d'écrire un petit texte pour le prénom de " La cour de récré de JB"...Je vous le livre de suite... Il y a moyen de faire beaucoup mieux, car mes textes sont faits d'un jet, une inspiration de dernière minute...C'est d'ailleurs surprenant de voir un personnage prendre forme sans savoir deux minutes avant ce qu'on va en faire... J'aime bien ça... J'ai d'ailleurs été voir auparavant si je n'avais pas déjà traité ce prénom mais c'était Honorine et non pas Hectorine... J'ai du me mettre à l'ouvrage prestement... Bisous...

Je ne fais que des bêtises...

Le Bigorneau :
Je ne fais que des bêtises...
Je ne fais que des bêtises...

Je ne fais que des bêtises, des bêtises, même quand t'es là... Je m'appelle Gaia et je suis bébé chien Je dois vous dire là que je suis surveillé Je ne peux faire un pas sans la mère à m'épier Alors je fais pareil, toujours je tends l'oreille, elle bouge, je bouge. Mais je cours plus vite qu'elle et je suis bien certaine, qu'elle aura de la peine, à m'attrapper sans s'essoufler. Je la fais tourner en bourrique. Riez car je m'applique. Parfois elle me punit, mais moi j'ai ma souris, jamais je ne m'ennuie. La punition levée, je reprend ma tâche inachevée, parfois ça dure longtemps... Je sens que...

Un matin de brouillard

Le Bigorneau :
Un matin de brouillard
Un matin de brouillard

Un matin de brouillard Ce matin le brouillard s'effiloche alors que ma gorge me décoche des douleurs de saison Coup de chaud coup de froid Le mal-être me broie Le rhume suit bon compagnon et la toux qui s'annonce sont comme coups de semonce Faut-il que je renonce A mon voyage vers la maison prévu avec raison Le soleil va percer Je ne peux reporter Il faudrait bien encore quelques tours et efforts Ensuite je pourrai c'est certain continuer le chemin A mi-pente ne peut m'arrêter le sommet n'est pas loin je dois me cramponner pour en voir la fin Une maison dégagée je serai soulagée Bon dimanche à...

A l'envers, à l'endroit...

Le Bigorneau :
A l'envers, à l'endroit...
A l'envers, à l'endroit...

A l'envers, à l'endroit... A l'envers à l'endroit à chaque fois je te revois Ton chapeau tout de guingois et moi là tout près de toi Tu surveillais ton bouchon et quand il plongeait vers le fond un coup sec et c'était bon On mangerait du poisson Bigornette Quelques vers inspirés par cette photo... Tout près de ce lieu, hier deux petits garçons pêchaient avec passion, sous les yeux de leur maman vigilante, mais tranquille et rassurée... Quelle plus belle activité pour deux enfants, un beau dimanche après-midi ? Ils étaient bien, ils espéraient une belle pêche car leur maman nous l'a dit, parfois...

Au gré du destin

Le Bigorneau :
Au gré du destin
Au gré du destin

Au gré du destin Que le monde est petit ! Je te retrouve là, mon amie Séparées au fil de la vie, sans vraiment l'avoir compris... Tu étais bien présente dans mon coeur, J'ai cru qu'il allait me lâcher, quand j'ai reconnu sur l'heure, ton nom de jeune fille prononcé. Quel était le pourcentage, dans les chiffres du hasard, qu'une résidence on partage, et qu'on se revoit ce soir ? On se retrouve, c'est génial ! dans une assemblée générale. Nous sommes co-proprétaires, C'est à tomber par terre ! Assise juste derrière moi, tu n'as pas vu tout mon émoi. J'ai prononcé ton prénom doutant encore dans mon...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>