Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

Les passeurs

Le Bigorneau :

Les passeurs
 
 
 
 
 
Je cherche encore les mots,
des mots simples, mes mots,
ceux qui pourraient décrire,
ceux qui pourraient vous dire.
Mais je ne les trouve pas,
l'inspiration n'est pas.
 
 
 
Mes mots tels la poussière,
ces mots qui venaient hier,
seraient tous engloutis,
dans la terre, tous enfouis,
dans de profonds abîmes.
Ils me manquent : çà me mine !
 
 
 
Je cherche les raisons,
vers tous les horizons,
proche de la déraison,
loin de la guérison.
En pensant à l'absence,
écoutant son silence.
 
 
 
Sont-ils justes bloqués ?
stockés là, sous les larmes ?
Présents, juste embusqués,
 prêts à rendre les armes ?
Si seulement elles coulaient...
Si elles me libéraient ...
 
 
 
Qu'elles viennent à grand flots,
emportant avec elles l'oppression.
Qu'elles me laissent en dépôts,
des mots , des sensations.
 
 
 
Je me sens sidérée,
comme une chose oubliée,
oubliée, inutile...
Etait-ce vraiment utile ?
le cimetière, le cancer,
tout ça , à quoi ça sert ?
 
 
 
Mon corps est serpillière,
mon coeur devient désert...
Que d'interrogations ?
Au moins elles sont posées,
Ici sur le clavier,
ces angoissantes questions...
 
 
 
Nous ne sommes que passeurs,
transmettant nos valeurs,
recherchant le bonheur,
trébuchant à toute heure,
nous passons , trépassons
et chacun à son heure.

Bigornette

 

Désolée de plomber une belle journée d'août, les mots sont coincés, mais je dois essayer, car c'est indispensable pour moi de sortir de cette sidération, c'est ce que j'éprouve vraiment...


Je vais, pour vous consoler, mettre une image... Il ne faut jamais se quitter sur une note triste...
 Je suis un peu comme ce petit chien... Il essaie de remonter, moi aussi !

 

Chasse à courre Breille 167


Il a réussi à rejoindre ses potes... Alors je vais essayer aussi promis !.... BISOUS !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Quichottine 05/09/2011 17:49



Je passais en revue les news auxquelles je n'ai pas répondu pendant ma longue absence d'août... et je suis venue là dès les premiers mots.


Je sais que tous ont su trouver les mots qu'il fallait pour te remonter le moral, alors, je ne vais pas insister, juste te dire que les mots, quoi que tu en dises étaient bien là, sur ta page, en
ce 20 août.


 


Ils disaient, et c'était important que tu aies pu le faire.


Il y a des moments comme ça, et c'est bien de l'avoir transformé en ce poème qui m'a émue au plus haut point.


Prends bien soin de toi, Bigornette. Je t'embrasse très fort.



Le Bigorneau : 07/09/2011 09:52



Merci Quichottine, parfois les mots sont tellement forts quand ils apparaissent, que je les garde pour moi... en principe je n'aime pas plomber mon blog... bisous tout plein , merci d'avoir pris
le temps de retourner me lire...et me laisser ce mot...



Marine D 23/08/2011 16:02



Je souhaite du fond du coeur que tu puisses remonter cette pente, chacun de nous a des moments profonds de désespoir, et tu as tant de raisons, mais je sais bien que tu auras la force de t'en
sortir plus vaillante encore !



Le Bigorneau : 24/08/2011 13:16



J'ai des hauts et des bas, les hauts sont quand le physique va à peu près et les bas, quand je me sens très mal physiquement, et de coup tout s'enchaine... Mon médecin n'en revient toujours pas
de l'année que je viens de passer et honnêtement il me regarde de façon admirative, ça me fait du bien, car je pense que j'ai beaucoup pris sur moi pour en arriver où j'en suis, ; j'aurai tout
aussi bien pu me laisser couler .... bisous Marine



gemmes 23/08/2011 07:35



je suis passer pars tout ces états d'ame et malheureusements ils n'y a pas de remédes la solitude  l'absence ce fais sentir à chaque instant,mes filles viennent de repartir aux us,la date
fatidique approche je quitterais la maison ce jour là pour le passer avec des amis qui me soutiennent ,j'espére que l'on ce rencontrera quand tu sera à Angers,bise M-F



Le Bigorneau : 24/08/2011 13:23



Tu as la chance dans ton malheur de passer beaucoup de temps avec tes enfants,moi ce n'est pas le cas, et j'avoue me poser beaucoup de questions... est-ce pour eux une façon d'échapper à la
réalité ?...


J'ai eu heureusement le soutien d'ami(e)s et de la famille plus éloignée... mais la maladie en plus du veuvage c'est vraiment trop... bisous gemmes... Bien sûr qu'on se verra... j'espère bien
faire enfin ta connaissance... bisous tout plein...



vividecateri 22/08/2011 16:51



Allez courage !!! Tu as tenu le coup jusqu'à présent et les mots sont avec toi comme la force! Courage!!! Bisous et carpe diem Vivi



Le Bigorneau : 22/08/2011 19:13



Merci vivi....je n'avais pas le contact avec le net depuis ce matin nous subissons orages sur orages... çà c'est arrrangé en soirée...mais le ciel est encore menaçant... bisous et bonne soirée...



ALAIN JULIEN 22/08/2011 13:09



Je me suis trompé de dessin !



Le Bigorneau : 22/08/2011 19:14



Pas grave ! merci Alain, ça me fait drôlement plaisir de te voir... bisous aussi...