Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

Dans l'empreinte de tes pas...

Le Bigorneau :

Aujourd'hui, nous sommes le 2 Décembre, mon Robinson aurait eu 70 ans, je pense très très fort à lui, l'an dernier je ne sais pas s'il avait bien compris qu'il avait 69 ans, il était déjà très mal à cette date...

J'ai repris froid et de nouveau je suis bien encombrée... Cependant, je dois prendre ma voiture une fois de plus, car je livre deux fauteuils aujourdhui... ça fera ça de moins... Pour l'instant il ne pleut pas, pourvu que le temps se maintienne..

 

J'ai ressorti un poème de 2009...

Dimanche dernier, ce n'était pas en bord de mer, mais en bord de rivière, près d'Angers que j'ai porté mes pas, (accompagnée par mon copain du Chillon André), pélérinage vers un endroit de pêche de notre jeunesse... Le rocher de la Baumette, ou Jean-claude avait un bateau... Dans les années 68-69 , fiancés, nous partions sur notre île, nous avions toute la vie devant nous... et même ensuite, une fois mariés,  car j'ai une photo sur laquelle notre fille, toute petite, est assise avec moi, sur une couverture, à cet endroit...

C'était le bon temps !

Belle journée à vous ! Bisous !

 

 

 

L’empreinte de nos pas ...

 

J’ai parcouru les plages

Longé ces paysages

Où nous étions passés

Tous les deux enlacés

 

Mais je savais déjà

Ne jamais retrouver

Malgré ma volonté

La trace de tes pas

 

Les vagues avaient lissé

Nos empreintes laissées

Les tiennes plus prononcées

Et les miennes écourtées

 

Mais je te savais là

Encore tout près de moi

Les signes ne trompent pas

Ici je les reçois

 

Tout ça n’est que fiction

Mais la mer est ciment

De l’amour notre union

Et jamais elle ne ment

 

Je sais qu’à travers elle

Toi et moi sommes unis

Toujours à elle fidèles

A tout jamais unis

 

L’empreinte de notre âme

Voguera sur ses flots

Je resterai ta dame

Et toi mon beau héros

 

Que ce soit toi ou moi

Qui reste le dernier

L’empreinte de nos pas

 jamais envolée

Sera quand même là

C’est une question de foi



Bigornette



Baumette-078.JPG

Cet escalier dans la roche, a du voir beaucoup de monde passer, l'usure des marches est spectaculaire...C'est l'escalier qui atteint "le Rocher de la Baumette", un endroit typique sur la Maine, bien connu des angevins...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

elise 14/12/2011 08:01


 Une pensée pour Robinson  en ce mois de décembre. 


 Et nous pouvons lire ce bien beau poême dédié aujourdh'ui à ton amour disparu.


Un peu bousculée ,mais je tenais à t'envoyer ce petit mot  de soutien  malheureusement avec du retard ,j'espere que tu n'en m'en voudras pas .  Amitiés Elise.

Oxygene 06/12/2011 16:13


Ça me fait sincèrement plaisir Bigornette. Prends une tisane de thym contre le rhume et pour les derniers aller-retour, n'y pense pas trop. Le principal c'est que le soir tu saches que tu rentres
dans ton douillet "chez toi" 


Gros bisous

Oxygene 05/12/2011 22:09


J'adore ce texte si beau et si émouvant... Les souvenirs si présents sont souvent bien douloureux. J'espère que tu tiens le coup malgré tout et que ton installation dans ton nouvel appart se
passe bien et que tu te sens bien là-bas.


Gros bisous Bigornette.

Le Bigorneau : 06/12/2011 15:39



je me sens si bien que j'aimerais bien ne plus avoir d'aller et retour à faire...Mais j'en ai encore pour un moment... par contre je suis très fatiguée et je dois mettre la pédale douce, un
mauvais rhume sans doute...Je ne pourrais pas me plaire plus... je suis très très bien ici...et c'est une vraie chance ! bisous Sylvie !



Kiminou Caroline 04/12/2011 23:05


C'est vraiment émouvant de lire ces mots que tu dédies à ton bigorneau. Merci pour ce partage et ravie de ton retour.


bon dimanche soir


CaroLINE

Quichottine 03/12/2011 18:41


Si je ne dis rien, c'est parce que ce poème m'a beaucoup émue...


 


Prends bien soin de toi, amie. Je suis sûre qu'il pense aussi à toi en ce jour.


T'embrasse très fort.