Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

Le prénom du mercredi : Crépin

Le Bigorneau :

On l’appelait Crépin

C’était un chaud lapin

Qui comme ses congénères

Voulait toujours êt'père

La mère Crépinette

N’étant pas toujours prête

Se plaignait de migraines
Filant dans la garenne

Espérant un instant
Encore gagner du temps

Mais le père Crépin

De l’affaire lâchant rien

Poursuivait la belle dame

Sans pour ça faire un drame

Et au bout d’un moment

La fatigue venant

Crépinette abdiquait

Et Crépin la sautait

 

C’était très vite fait

La lapine le savait

Et tout ça pour ça

Disait-elle à tout va

J’en ai marre nom d’un chien

De ce lapin crétin

Mais comme elle était chouette

"Crépin" le surnommait

Sachant que dans sa tête

Le P en T changeait



Bigornette



Cet article a été préparé pour Le prénom du mercredi
de la Récréa Bigornette... 

La semaine prochaine le prénom sera Donald

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

fransua 21/09/2009 15:52

Crépin le chaud lapin est adorable

Le Bigorneau : 21/09/2009 17:44





elise 16/09/2009 21:13

Pauvre crepinette elle n'a pu se dérober cette fois !!!!!!!!! texte rondement mené et ma foi bien rigolo....amities

Le Bigorneau : 17/09/2009 13:51


la plupart de mes textes (pas tous quand même) sont fait pour faire sourire... j'essaie du moins.... bisous... merci...bonne journée Elise


mamylilou 16/09/2009 20:51

Trop drôle et le lapin a bon dos, ce n'est pas le premier à  s'appeler Crépin ..j'adore

Le Bigorneau : 17/09/2009 13:51


 hihi! merci! bisous...


veronelle 16/09/2009 20:18

Les lapins crepins, oui il fallait avoir des enfants pour faire un jeu de mot pareil, mdrr ! avé donald on va faire coin coin !

Le Bigorneau : 17/09/2009 13:53


 pourquoi ?... les enfants ?.... bisous...


Martine27 16/09/2009 18:26

Sacrés lapins, ils ont une sacrée réputation quand même les pauvres

Le Bigorneau : 16/09/2009 19:49


c'est vrai tu as raison mais j'en ai eu dans des clapiers, je confirme ils ne pensent qu'à ça... et ça va vite...hihi... bisous...